Panier

Pourquoi acheter d'un fermier local?

Posted by Acolyte Dev on
Pourquoi acheter d'un fermier local?

Pourquoi acheter notre nourriture localement? Parce que c'est tout simplement mieux pour les consommateurs, mieux pour les agriculteurs et mieux pour l'environnement! Nous gagnons tous à encourager nos fermiers locaux!

Dans les prochaines lignes, nous partagerons quelques unes de ces raisons qui vous donneront assurément envie d'encourager nos fermiers de la région!

1) Nos aliments ne sont plus ce qu'ils étaient

Une pêche d'aujourd'hui équivaut à une pêche d'il y a 50 ans? Ohhhhhh non, il en est même tout le contraire. Tellement, qu'en 1951, une femme adulte rencontrait ses apports nutritionnels en vitamine A en mangeant deux pêches. Pour obtenir la même concentration en cette vitamine en 2002, elle devait plutôt manger quelques 53 pêches (Ramberg and McAnnelley, 2002).

Récoltes prématurées, sols appauvris, emploie de pesticides et d'engrais chimiques ne sont que quelques une des raisons affectant le contenu en nutriments présent dans nos aliments frais.

Orenda microculture, c'est une ferme urbaine cultivant ici même, à Trois-Rivières. Nous cultivons nos micropousses, issues de semences d'agriculture biologique, dans le plus simple et naturel des terreaux qui lui aussi est certifié. Nous n'avons jamais, et n'utiliserons jamais de pesticides ou d'intrants chimiques d'aucunes espèces. Notre méthode d'agriculture se base sur la vie et non la mort, sur la nature et non les poudres synthétiques.

 

2) C'est un message d'humanisme et de solidarité

 

 

Par humanisme, nous entendons la création d'un lien puissant qui relie chaque être humain à la provenance de sa nourriture, à la nature et à l'agriculteur qui en a pris soin!

Par solidarité, nous pensons à une micro-révolution. Nous encourageons le marché local et le développement de notre région et ensemble, nous diminuons notre empreinte écologique. Notre communauté s'enracine et ses valeurs reverdissent.

3) 2600 km, le voyage est long

Quelques kilomètres seulement séparent notre ferme de votre table versus les 2600 km que parcourent en moyenne les aliments avant de se retrouver dans nos épiceries. Pour arriver à s'accommoder d'une telle distance, nos fruits et légumes sont récoltés bien avant d'arriver à maturité. (Pirog et al., 2001). Cette récolte prématurée empêche ceux-ci d'atteindre et de développer leur plein potentiel nutritionnel et gustatif.

En achetant nos produits d'agriculteurs de la région, nous "sauvons" la planète en économisant une quantité de carburant énorme tout en produisant des aliments plus savoureux et plus nutritifs. La petite sphère bleue y gagne tout comme ses habitants!

Voici une petite liste d'endroit où retrouver les produits d'ici et d'agriculteurs de la région en qui nous avons confiances:

Le marché Notre-Dame.
- http://marchenotredame.com/

Ferme la Chouette Lapone.
- https://fermelachouettelapone.ca

Les fermes Réhintal.
- http://www.rheintal.ca/

Les jardins bio Campanipol.
- https://www.campanipol.com/

Boulangerie le Panetier.
- https://www.lepanetier.ca/

4) Impact de la fraîcheur sur la qualité nutritionnelle de nos aliments

L'instant où un légume ou un fruit est récolté marque le début du déclin de ses éléments nutritifs. Imaginons alors les effets destructeurs d'une longue conservation sur les nutriments qu'il contient! Ces aliments frais perdent une quantité phénoménale de vitamines et de minéraux même si nos méthodes de conservations sont optimales.

À titre d'exemple, une laitue perdra 46% de ses nutriments clés dans les 7 jours suivant la récolte. L'épinard, c'est 53%, 22% et 18% de sa concentration en folate, en lutéine et en bêta-carotène qu'il perdra respectivement après seulement 8 jours de conservation au froid (Ramberg and McAnnelley, 2002). Le Chicago Tribune parle même d'une perte de 90% en vitamine C de ce dernier 24 heures seulement après avoir été récolté !

La ferme urbaine Orenda cultive pendant l'année toute entière. Nous récoltons nos micropousses de manière à ce qu'elles se retrouvent au centre de votre table en moins de quelques heures. Nous prenons un pur plaisir à les couper la journée même de la livraison; vous n'aurez jamais dégusté d'aussi fraîches, nutritives et délicieuses micropousses de votre vie!

5) Simplicité, culture humaine et naturelle 

Ces derniers temps, cultiver la terre respectueusement et humblement est un art que bien peu d’entres-nous maîtrisent.

L'agriculture se modernise, s'industrialise et se déshumanise en même temps. Elle recherche les hauts rendements à tout prix. Elle ne se satisfait que de champs parfaits. Les techniques et méthodes culturales ne se basent ni sur le respect de la terre ou de ses habitants, ni sur celui des animaux ou des végétaux.

Certains préféreront cultiver des plantes OGM et d'autres se plairont à produire celles-ci sans terreau, les cultivant dans une eau enrichie d'engrais et produits chimiques. Les racines de celles-ci baigneront alors directement dans ce liquide pour y absorber leurs nutriments.

L'humain est astucieux mais doit-il réinventer ou modifier le cycle même de la vie? De notre point de vue, substituer le sol et ses organismes biologiques pour un substrat inerte et mort ne semble pas être une belle avenue.

Nous croyons que la nourriture se doit de pousser dans la terre. C'est pourquoi nos micropousses se développent dans le plus simple et naturel des terreaux.

De la terre, une graine, de l'eau, de la lumière, du temps et de l'amour.

Redonnons à l'agriculture sa simplicité et ses notes de noblesse. Ramenons notre alimentation à sa plus simple expression. Nourrissons-nous de vrais aliments, ayant poussés dans de la vrai terre, cultivés par de vrais gens. Qu'en pensez-vous, ça fait du sens?

Newer Post


0 comments

Laisser un commentaire